Progenes ADN

Spécificités du test

Renseignements importants en ce qui concerne les tests spécifiques

Un grand nombre de tests ADN sont proposés systématiquement. Parfois, un test nécessite une explication spécifique.  Pour les tests proposés régulièrement, il existe un champ "Informations spécifiques au test" dans la boutique en ligne. La vue d'ensemble ci-dessous comprend également les tests qui ne sont plus proposés

CHIENS

Dysplasie de la hanche 1 et 2  H919 en H421Test disponible dans la boutique en ligne.

L' hyperlaxité de l'articulation de la hanche est un trouble fréquent chez le chien. La maladie est d'origine multifactorielle, c'est-à-dire que les symptômes sont une combinaison de facteurs génétiques, mais aussi l'environnement.

La dysplasie de la hanche a deux caractéristiques principales:

• Dysplasie: elle peut être définie par ‘une liberté de mouvement anormale de l’os de la hanche’. En conséquence, la hanche est moins stable que les chiens en bonne santé.

• Ossification et formation osseuse. Chez les chiens jeunes, le processus normal de formation osseuse peut être ralenti.

Les troubles liés à la dysplasie et à l'ossification conduisent au développement de l'arthrite chez les chiens matures. Les chiens les plus touchés peuvent déjà exprimer des symptômes après quelques mois. D'autres chiens atteints développent une arthrose plus tard.

Ce marqueur fait partie d’un ensemble de facteurs génétiques influençant le laxisme de la hanche.

La maladie est d'origine multifactorielle, c'est-à-dire que les symptômes sont une combinaison de facteurs génétiques, mais aussi l'environnement. Le marqueur fait partie d’un ensemble de facteurs génétiques influençant le laxisme de la hanche. Des exemples de facteurs environnementaux sont les habitudes alimentaires et l'exercice.

Pour chaque facteur génétique d’une maladie multifactorielle, les résultats peuvent être rapportés comme suit: «Normal», «Porteur» ou «Affecté».

Les animaux avec la variante favorable sont indiqués comme «normaux». Les animaux portant une copie du variant génétique indésirable sont désignés par «Porteur», tandis que les animaux portant deux copies du variant génétique indésirable sont indiqués par «Atteint».

Chaque test individuel fait partie d'une maladie multifactorielle. Un animal peut être normal pour Hiplaxity 1 et affecté pour Hiplaxity 2 en même temps. Cette information peut être appliquée lors de la reproduction.

En ce qui concerne le développement réel de l’hiplaxité chez le chien, ces marqueurs doivent être interprétés comme une évaluation des risques. Les chiens «normaux» pour la laxité des hanches 1 et 2 présentent un risque inférieur à celui des chiens «touchés» pour la laxité des hanches 1 et 2.

CHATS

Cardiomyopathie hypertrophique 2<0> (HCM2, K.764). Test disponible dans la boutique en ligne.

La cardiomyopathie hypertrophique (CMH) est connue dans pratiquement toutes les espèces animales, y compris l'homme. La CMH est la cause la plus fréquente d'insuffisance cardiaque chez les jeunes adultes, tant chez les humains que chez les animaux. L'insuffisance cardiaque est causée par un épaississement du muscle cardiaque, qui se traduit par une perte de fonction cardiaque. Dans plusieurs populations de chats, les risques cliniques ont été associés à des mutations génétiques.

Il convient de noter que chez les humains atteints de la même maladie, il existe de nombreuses mutations génétiques différentes qui peuvent causer cette maladie. Vraisemblablement, la situation est similaire chez les chats. Dans les statistiques actuellement disponibles, environ la moitié des Maine Coon, chez qui on a diagnostiqué une HCM par échocardiographie ou autopsie, présentent la mutation HCM. Évidemment, la moitié restante a HCM comme autres causes, probablement d'autres mutations. Cela signifie que l'absence de mutation chez un chat ne signifie pas qu'il ne développera jamais de HCM. Des mutations supplémentaires seront identifiées et pourraient également être testées. Les chats qui sont positifs pour le test ne développeront pas nécessairement une maladie cardiaque significative et mourront de la maladie. Certains chats développeront une forme très légère de la maladie et vivront tout à fait confortablement, et certains pourraient même ne jamais développer de signes de la maladie. On ne sait pas à l'heure actuelle ce qui fait qu'un HCM avec la mutation développe une HCM tôt, alors qu'un autre chat développe une forme beaucoup plus douce et tardive, ou aucun signe de maladie cardiaque.

Chez l’homme, au moins 10 mutations ont été décrites, toutes conduisant à une HCM. Chez les chats, les premières mutations ont été découvertes, mais il est certain que d'autres recherches porteront sur d'autres mutations.

Plusieurs tests sont disponibles dans différentes races. Pour les différentes mutations, les études cliniques liant une mutation à la HCM ne sont pas toujours disponibles. Il appartient au propriétaire de décider quel test effectuer.

D'après un inventaire récent effectué par d'autres laboratoires, nous avons appris que le test pour HCM2 n'était pas proposé à l'échelle internationale. En conséquence, nous avons établi des contacts avec des scientifiques aux Etats-Unis. Basé sur nos informations actuelles, nous avons décidé d'enlever le test HCM2 du pack de combinaison des maladies héréditaires. Pour le moment, Le test HCM2 reste disponible en tant que test disponible en commande individuel.

CHEVAUX

Pour notre portefeuille de tests chez les chevaux, aucun commentaire n'est disponible.